Eléments clés : 

Une zone humide de près de 400 ha

Un espace reconnu d'importance européenne grâce au dispositif Natura 2000

Une des 10 zones humides d'altitude d'importance en Auvergne

La narse de Nouvialle est une zone humide de près de 400 hectares, composée de prairies humides et marécageuses.

 

Elle se situe sur les communes de Roffiac, Valuéjols et Tanavelle, dans le Cantal.

Cette large cuvette humide possède un fort intérêt pour la biodiversité. C’est l’un des dix sites humides d’altitude les plus importants en Auvergne.

 

A ce titre, elle est doublement classée comme site Natura 2000 et donc reconnue d’intérêt à l’échelle européenne.

En effet, cet immense réservoir d’eau voit passer plus de 150 espèces d’oiseaux, en nidification ou en halte migratoire et abrite également des espèces protégées comme le Flûteau nageant, la Loutre d’Europe ou bien le Triton crêté.

Elle révèle des milieux naturels à enjeux à l’échelle européenne, sur plus de 100 ha. Il s’agit d’un secteur majoritairement agricole, jouant un rôle important pour l’autonomie fourragère et l’économie des exploitations du secteur. Cette activité permet aussi le maintien de l’ouverture du milieu, nécessaire à de nombreuses espèces.

 

Aussi, cette zone humide participe aussi bien au bon fonctionnement écologique de la Planèze de Saint-Flour qu’au fonctionnement hydrologique, par le stockage de l’eau, évitant les inondations en aval. En effet, les eaux de la narse constituent une des sources de l’Ander, qui traverse en aval le bourg de Roffiac et la ville de Saint-Flour.

Il s’agit également d’un secteur où le cadre de vie est préservé, permettant le développement d’activités de pleine nature et de toute une économie touristique.